11/07/2019

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Clean Grey

Une braise sous la cendre, tome 1

 

 

"Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la Résistance a tenté de pénétrer dans l’école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t’écraserai."

Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment.

 

 Mon avis:

 

Je ne vais pas être original et vous dire que j'ai adoré ce livre.
Ce n'est pas loin du coup de cœur mais malheureusement un élément m'a quelque peu dérangé.

 

 

L'histoire:

 

Grâce à des chapitres alternés, nous suivons Laia, jeune érudite, condamnée à servir la commandante de Blackcliff, et Elias, soldat prometteur de la nouvelle promotion des Mask dans cette même école.

 

Ces deux personnages ne font pas partit du même monde. L'une est esclave, l'autre est destiné à s’élever dans la hiérarchie militaire.

Sauf qu'ils ont en commun un même rêve: la liberté!

 

L'histoire est exceptionnellement bonne, et loin d'être niaise ou mignonnette.
La réalité est dure et violente. Aucunes épreuves ne leur sera épargnées!

 

J'ai adoré suivre leur deux histoires s’entremêlant et finissant par se fondre vers la fin du récit.

 

Mais le détail qui m'a gêné est ce double triangle amoureux. On n'échappe pas à ce procédé tellement utilisé dans les livres Young Adult.


Elias et Laia sont attirés l'un par l'autre. Mais si c'était aussi simple, ça ne ferait pas une bonne histoire... non, parce que le fait qu'ils ne soient pas du même monde et que leur amour soit quasi interdit n'est pas une barrière assez forte. Il faut en plus que chacun d'eux soit aussi fortement attirés par deux autres personnes.

Laia craque pour Keenan.

Elias a d'étranges pensées pour Hélène... Pff! Dommage dommage dommage!!

Néanmoins, c'est assez bien construit pour ne pas gâcher toute l'histoire.

 

Les personnages:
 

J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux:

 

Elias, tout d'abord est intéressant car tourmenté. Il déteste ce qu'il est devenu à cause de Blackcliff. Il ne demande qu'à s'enfuir et vivre une vie simple. Cependant il a un grand sens du devoir (mais pas envers l'empereur) mais plutôt envers ses amis.

C'est un personnage complexe que j'ai adoré!

 

Laia ne cesse de se dire qu'elle n'est pas à la hauteur. Qu'elle n'est pas courageuse, forte... comme sa mère avant elle. Mais elle prouve au fil du livre qu'elle est capable d'acte de bravoure. Elle sert une cause qui lui est propre et cherche par tous les moyens à s'en sortir.
Elle endure les pires souffrances et si ça ce n'est pas du courage je ne sais pas ce que c'est!

 

Le style:

 

Il y a très peu de temps morts dans ce livre. L'auteur signe ici un très bon livre sur le thème de la liberté et du courage.

 

 

En résumé, j'ai adoré ce livre malgré le double triangle amoureux. L'auteur a distillé ça et là par petites touches des moments d'angoisse, de combats épiques et de légendes orientales.

 

Lecture comptant pour le challenge de l'imaginaire 69/60

 

 

 

 

Please reload

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now