11/07/2019

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Clean Grey

Les chroniques lunaires

 

Mon avis tomes après tomes:

 

Cinder tome 1 :

​​

 

A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu'elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie - son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu'éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n'a aucune chance de s'épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l'humanité est peut-être entre ses mains.

 

J'ai adoré ce premier tome. Il s'agit ici d'une réécriture de Cendrillon, réalisé d'une main de maître par l'auteur. Tous les clins d’œil au conte sont là mais à la sauce SF.

 

Je me suis beaucoup attachée à Cinder qui reste après avoir lu tous les livres mon personnage préféré de la saga. Peut-être mon petit cœur de guimauve a-t-il été touché par cette histoire d'amour impossible... mais j'ai trouvé que Cinder avait une quantité incroyable d'obstacles à franchir et cela la rendait plus humaine et courageuse que les autres. Le fait aussi qu'elle soit la première a nous narrer son histoire a joué. C'est le personnage le plus développé de cette saga.

 

J'ai aussi adoré l'univers; Celui d'un monde partagé suite à la quatrième guerre mondiale mais qui vit en paix depuis. Mais c'est sans compter sur la Reine de la lune qui fait pression sur la Terre depuis des années.

 

Ce premier tome m'a conquis, autant par les personnages que par l'univers.

 

18/20

 

 

 

Scarlet, tome 2:

 

​​

 

 

Bien loin de l'asie et du royaume du Prince Kai, la grand-mère de Scarlet Benoit est portée disparue. Scarlet réalise alors qu’elle n’a jamais su qui était vraiment son aînée et quels dangers pouvaient bien la menacer. Quand elle rencontre Wolf, un mystérieux street-fighter qui semble savoir où est sa grand-mère, elle n’a d’autre choix que de lui faire confiance. C’est en menant leur enquête que Scarlet et Wolf croisent la route de Cinder. Ensemble ils se ligueront contre Levana, la vicieuse Reine lunaire prête à tout pour asservir les Terriens et épouser le Prince Kai.

 

 

J'ai retrouvé avec plaisir Cinder et Iko dans ce second tome. Néanmoins l'attention est portée sur un nouveau personnage et surtout un nouveau couple: Scarlet et Loup.

 

Ici sans grand surprise, nous sommes dans la réécriture du Petit Chaperon Rouge. Encore une fois, le conte est magistralement détourné et les acteurs jouent leur rôle à la perfection.


J'étais néanmoins bien moins emportée dans cette histoire. Le couple s'avère être mignon mais pas terriblement attachant. Tout va assez vite entre eux et malgré les difficultés, je n'ai pas accroché.
J'ai eu quelque moment de flottement avec ses deux personnages. Et j'avoue que j'attendais avec impatience tous les moments avec Cinder et un nouveau venu, Thorne qui m'intriguait beaucoup.

 

L'histoire de Scarlet et sa grand-mère était obligatoire pour la compréhension globale de l'histoire mais c'est l'intrigue qui m'a le moins plu.

 

Un tome en dessous du premier mais dans la continuité de la saga, avec un univers toujours aussi plaisant.

 

15/20

 

Cress, tome 3:

 

 

 

Cinder et le capitaine Thorne se sont enfuis aux côtés de Scarlet et de Loup. Le groupe rebelle projette de renverser la reine Levana et son armée. Mais, le seul espoir de la résistance réside dans Cress, qui, emprisonnée dans un satellite depuis l'enfance avec ses écrans pour seule compagnie, est devenue un hacker imbattable. Malheureusement, la reine Levana a d'autres projets pour elle, et libérer la jeune fille pourrait bien leur coûter cher...

 

Autre tome, autre personnage. Ici nous allons revisiter le conte de Raiponce.

 

Ce tome 3 est plus fourni que les précédents. Plus dense en terme de pages, il l'est aussi du point de vue de l'histoire. Toutes les intrigues des différents protagonistes s’entremêlent. On voit se dessiner une réelle cohérence que nous n'avions pas vraiment dans les tomes précédents où nous suivions des histoires bien distinctes.

 

A présent, nous suivons en parallèle Cinder, Scarlet et vient se rajouter à cette petite bande Cress.

Cette petite femme est assez particulière. Même si au départ elle m'a agacé face à ses grands rêves de Prince Charmant, je me suis laissée convaincre par sa personnalité et son passé.

Déjà assez conquise par Thorne qui était au second plan, le duo qu'il fait avec Cress est assez attachant.

 

Cress est naïve, inexpérimentée, terriblement intelligente et talentueuse en technologie... Elle paraît crédule mais son évolution démontre sa grandeur d'esprit, son sens du sacrifice, et sa capacité d'analyse. 

 

Ce troisième tome renforce la tension politique entre la Terre et la Lune; Et m'a fait grincer des dents face à la probable finalité de cette saga...

 

Ce troisième tome m'a fait sourire, m'a ému, m'a pris au dépourvu et m'a laissé sur ma faim... Vite la suite!

 

17/20

 

 

 

Levana, tome 3.5

 

 

 

 

"Miroir, mon beau miroir,
dis-moi, qui est la plus belle ?"

Pour les lecteurs des Chroniques Lunaires, Levana est une reine cruelle qui se sert de son magnétisme pour imposer amour et crainte à ses sujets. Mais bien avant que Cinder, Scarlet et Cress ne se rencontrent, Levana a vécu une toute autre histoire, une histoire d'amour et de guerre, de trahison et de mort. Une histoire qui n'a jamais été contée... jusqu'à présent.

 

Tome Hors série de cette saga, j'étais assez curieuse de le lire pour voir ce que l'on pouvait apprendre sur LA grande méchante de l'histoire.

 

J'ai beaucoup aimé cette nouvelle.


Elle est rapide à lire. Mais si vous pensez découvrir des failles dans ce cœur de pierre, passez votre chemin.

 

L'auteur nous narre son histoire, de sa prime enfance, à son accession au pouvoir.

Et Levana est telle qu'on la connait dans la saga: jalouse, imprévisible, manipulatrice et en quête de pouvoir.

 

Si vous ne l'aimiez pas avant, les actes perpétrés dans le passé vont probablement vous la faire détester.

 

Ce tome n'est pas, je trouve un énième filon pour prolonger le succès de la saga. Il est vraiment utile et bienvenue pour la compréhension.

 

16/20

 

 

Winter, tome 4:

 

 

La Princesse Winter est admirée par le peuple lunaire pour sa grâce et sa gentillesse. Malgré les cicatrices qui marquent son visage, on dit que sa beauté dépasse de loin celle de sa belle-mère, la Reine Levana.

Winter déteste Levana et sait que cette dernière n'approuverait pas ses sentiments pour son ami d'enfance, le séduisant garde Jacin. Mais la jeune fille n'est pas aussi faible que le croit la reine et cela fait des années qu'elle a entrepris de contrecarrer les plans de sa belle-mère. Avec Cinder et leurs alliés, Winter pourrait même avoir le pouvoir de commencer une révolution et gagner une guerre qui sévit depuis trop longtemps.

Est-ce que Cinder, Scarlet, Cress et Winter seront à la hauteur pour battre Levana et enfin trouver la paix qu'elles méritent?

 

Dernier tome et grosse briquette! Un peu moins de 1000 pages pour conclure cette saga.

 

Je n'ai pas été déçue de ce final en apothéose.
 

Toutes les histoires sont imbriquées et tous les protagonistes sont maintenant sur la lune, pour le combat final.
 

Dans ce quatrième tome, nous faisons la connaissance de Winter, jeune fille basée sur Blanche-neige!

Et comment dire: cette fille est complètement timbrée!!

 

Je ne peux pas dire que j'ai aimé son personnage. Je n'ai pas compris la fascination qu'elle inspirait à tous... C'est sans doute l'héroïne que j'ai le moins apprécié car son histoire est forcément la moins développée car elle n'apparaît que dans ce dernier tome (et dans Levana). Les autres personnages ont eu le temps de grandir devant nos yeux, d’évoluer doucement, tandis que nous la rencontrons ici de manière brusque.

 

En tout cas, il se passe énormément d'action dans cet ultime tome. On ne sait pas sur quel pied danser face aux rebondissements.

Tout ne se passe pas comme prévu pour notre plus grand plaisir.

J'ai trouvé néanmoins beaucoup de longueur pour arriver à la scène finale... qui est, elle,  assez magistrale.


J'ai aimé qu'elle se prolonge. Que la lutte ne dure pas seulement deux pages et hop on ferme boutique.
Non, il y a de la tension, une vraie teneur dramatique. Nos personnages principales ne sont pas épargnés et souffrent. Mais assez de détails comme ça, je ne vous révèlerais rien de plus.
 

 

En résumé, ce tome 4 donne une vraie fin à toute cette histoire. A vous de voir maintenant si elle se termine comme tous les contes de fées auxquelles nous sommes habitués.

 

 17/20

 

Je suis triste de quitter ces personnages que j'ai tant aimé. Mais heureuse d'avoir découvert une saga épique de SF basée sur des réécritures de contes qui ont bercé notre enfance.

 

A découvrir de toute urgence!!

 

 

Lectures comptant pour le challenge de la littérature de l'imaginaire 23,24,25,26,27/72

 

 

Please reload

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now