11/07/2019

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Clean Grey

La voie des oracles, tome 1 Thya

La Gaule, au début du cinquième siècle après Jésus-Christ.
Cerné par les barbares, minés par les intrigues internes et les jeux malsains du pouvoir, l'Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement.
Dans une villa d'Aquitania, perdue au milieu des forêts, vit Thya, seize ans, fille du général romain Gnaeus Sertor. À cinq ans, elle a manifesté pour la première fois des dons de devin. Mais dans l'Empire chrétien, il ne fait plus bon être oracle, et à cause de ce secret qu'elle doit garder, Thya est devenue une adolescente solitaire, à l'avenir incertain.
Lors d'une des visites en Aquitania, Gnaeus tombe sous les coups d’assassins à la solde de son fils Aedon qui souhaite s'emparer de son siège au sénat. Il est ramené à la villa entre la vie et la mort et Thya cherche dans ses visions un moyen de le sauver. Son don lui permet d’apercevoir la forteresse de Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a obtenu sa plus grande victoire contre les Vandales. Elle comprend alors qu'elle doit s’y rendre et s’enfuit dans la nuit.

Sa route sera pavée de rencontres, Enoch, un jeune et séduisant barbare, ou encore un faune, un être surnaturel issu du monde païen, et Thya va évoluer et découvrir un monde en mutation qui n'est pas exactement celui que lui décrivait son père…

 

Lu en LC avec Marion du blog entre les lignes et de la chaine entre les lignes

 

Mon avis:

 

Ce roman de fantasy antique est une belle découverte. J'ai passé un excellent moment en compagnie de Thya, Enoch, Mettius et les autres.

 

L'histoire:

 

Ce livre est avant tout une plongée dans la Gaule nouvellement chrétienne. Les pratiques païennes sont toujours présentes mais réprimées par le nouveau culte.


J'ai adoré cet univers où se côtoie des créatures païennes (tel qu'un faune, ondines, dryades...) et un monde gouverné par les plus forts au nom d'une religion monothéiste.

C'est le gros plus de ce livre. La mythologie développée est immersive.

 

L'intrigue est à la base assez classique. On retrouve cette idée de quête, qui est assez répandue en fantasy.
Ici, Thya cherche un moyen de sauver son père, mourant. Ses visions (car elle est oracle) la conduise vers un lieu du passé de son père. Elle entreprend alors un voyage qui va la conduire à découvrir ses origines et ceux qui partage son périple.

 

Entre magie, secrets de familles, trahisons et honneur, le voyage ne fait que commencer.

 

Outre l'histoire, assez sombre mais addictive, les personnages participent grandement au plaisir que j'ai pris durant la lecture.

Les personnages:

 

J'ai adoré Thya. C'est une jeune fille forte, qui ne recule devant aucun obstacle pour parvenir au but qu'elle s'est fixé.

Si au début, elle paraît butée et sauvage, elle va finir par se transformer (autant physiquement que mentalement) en une jeune femme réfléchi et tempérée.
Malgré les visions d'horreur qui l'assaillent, elle reste maîtresse de ses sentiments et pleine de sagesse.

 

Enoch est aussi un personnage que j'ai adoré. Il a bien sur ses faiblesses et c'est ce qui fait de lui un protagoniste attachant.

 

Et enfin Aylus m'intrigue. Il apparaît dans le dernier tiers du livre mais je pense qu'il est loin de nous avoir tout dévoilé. Le peu qu'on en apprend de lui me pousse à me méfier même si je sens que ce personnage va nous étonner (ce n'est surement pas pour rien que le dernier tome de cette trilogie porte son nom).

 

 

Le style:

 

L'écriture d'Estelle Faye est fluide. Elle a su crée un monde passionnant en mêlant histoire et fantasy.

 

On sent que le livre est documenté. L'auteur a du faire de nombreuses recherches pour coller à ces temps anciens. Le vocabulaire est calqué sur celui de l'époque, ce qui donne une réelle crédibilité au récit.

 

 

En résumé, j'ai adoré l'univers et les personnages de ce premier tome. Je me ferais un plaisir de me jeter sur le second tome de cette trilogie.

 

 

18/20

 

Lecture comptant pour le challenge du mois de fantasy 1/7

 

Lecture comptant pour le challenge de la littérature de l'imaginaire 37/72

 

 

 

Please reload

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now