11/07/2019

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Clean Grey

Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la " malédiction du vainqueur " : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise.

Elle ignore encore qu'elle est loin, bien loin, d'avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l'esclave, Arin, et comprend qu'il n'est pas qui il paraît... Mais ce qu'elle soupçonne n'est qu'une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.

 

 Mon avis:

 

Petit coup de cœur pour ce premier tome!

 

L'histoire:

 

J'ai été séduite par cette histoire.


Le début est certes extrêmement lent. Les deux cent premières pages nous posent le décor et le contexte. Pour autant je ne me suis pas ennuyée.

Kestrel est une jeune femme qui cherche son indépendance vis-à-vis des espoirs de carrière qu'a pour elle son père. Son premier petit acte de "rébellion" sera d'acheter un esclave sans consulter personne. D'abord attiré par cet homme semblant garder la tête haute, Kestrel va de plus en plus se rapprocher de lui...

 

La vie de Kestrel paraît assez futile. Bien installée dans sa condition privilégiée, elle passe ses journées à rendre visite à son amie, à jouer dans les bars louches de la ville ou à échapper à ses gardes sensés la protéger....

 

Mais tout va basculer. Et à partir de là, je n'ai plus pu lâcher ce livre. D'actions en révélations. De combats en stratégies, je suis restée happé par cette histoire. Je m'inquiétais pour les personnages, leur amis et leur connaissance... Bref, quel tension pour la fin de ce livre!
Tout ce qui n'était pas dans le premier tiers, nous fait retenir notre souffle pour la dernière partie...

 

Les personnages:

 

J'avais entendu pas mal de critiques sur le personnage de Kestrel.

Je l'ai beaucoup aimé de mon côté. Elle change un peu de ces héroïnes badass. Elle ne sait pas se battre mais utilise son esprit pour retourner la situation à son avantage.

En effet beaucoup de choses se passent sous son nez, et on est en droit de se demander pourquoi une telle stratège ne comprend pas plus vite les conséquences. Mais cela ne m'a pas choqué. Elle reste avant tout humaine et ses sentiments et le trouble que lui inspire Arin rentrent en ligne de compte.

 

Arin, parlons-en. Je l'ai adoré. Tout aussi intelligent que Kestrel, il arrive à bien cacher son jeu. J'ai aimé en apprendre plus sur lui avant qu'il ne soit réduit en esclavage. Il a une personnalité assez complexe: tiraillé par les sentiments que lui inspire Kestrel et sa fidélité à la cause.

 

Le style:

 

Addictif!! Comme je vous l'ai dit je n'ai pas pu lâcher ce livre. 456 pages lues en très peu de temps...

 

En résumé, j'ai ressenti une forte empathie pour les personnages et ai adoré l'univers fantasy de ce livre.

 

19/20

 

Lecture comptant pour le challenge de la littérature de l'imaginaire 59/72

 

 

Please reload

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now