11/07/2019

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Clean Grey

Gardiens des cités perdues, tome 5 projet polaris

Après un passage mouvementé par Exillium, l’école réservée aux bannis, Sophie et ses amis sont de retour à l’académie Foxfire, où la jeune Télépathe n’est pas la seule, cette fois, à bénéficier de la protection d’un garde du corps. Car certains masques sont tombés : les nouveaux membres du Cygne Noir, ainsi que leurs familles, sont plus que jamais en danger… D’autant que les Invisibles, ces rebelles qui menacent les Cités perdues, multiplient les attaques.

Tandis que la tension monte avec les ogres, forçant les elfes à accepter des changements drastiques de leurs modes de vie, notre petite troupe tente d’en découvrir plus sur le plan de l’ennemi. Sophie ne dispose pourtant que de maigres indices : son nom de code est “Projet Polaris”, un étrange symbole semble en être la clé et il serait depuis le début lié à… Keefe !

 

 Mon avis:

 

On prend les mêmes et on recommence... Vous me trouvez dure? en effet je le suis un petit peu mais je commence sérieusement à me lasser de ce procédé narratif: plus de la moitié du roman où on tourne autour de l'histoire et une fin époustouflante.
 

Ce tome-ci ne déroge pas à la règle. Après le final du tome 4 je m'attendais à reprendre tout de suite au cœur de l'action... pourtant il faut attendre encore et toujours pour que le récit avance un tant soit peu.
 

Je suis aussi assez agacée par Sophie qui est au centre d'un triangle, que dis-je un carré amoureux... Bien sur nous sommes sur du middle grade (ne vont-ils jamais grandir à un moment?) donc les sentiments ne se développent nullement en acte mais quand même! Toutes ces insinuations comme quoi tous les garçons sont amoureux de Sophie finissent par me gonfler prodigieusement.

 

Pardon d'insister sur les points négatifs en premier lieu dans cette chronique mais c'est le sentiment qui ressort de ce cinquième tome. Bien sur il n'y a pas que du négatif sinon j'aurais arrêter cette saga depuis le tome précédent. Mais je trouve dommage de devoir attendre plus de trois cent pages avant que cela devienne intéressant.

Car oui, la suite est prenante. On est très centré sur la politique ici. Les relations entre ogres/elfes/humains sont plus que tendues et un haut sommet est prévu pour régler tout cela. Ce sera sans compter sur les invisibles et le cygne noir.
J'ai aimé cet aspect "politique", et bien sur j'ai encore adoré cette fin explosif. 

 

Je m'étais plus bien attaché à un des personnages qui malheureusement disparaît dans ce tome. RIP à lui. Même si ça n'a pas été une grande surprise (cela faisait plusieurs tomes que je voyais venir sa fin) je n'en ai pas été pour le moins triste.

 

La fin relance à chaque fois mon intérêt pour cette saga.  
 

C'est un tome dans la lignée des précédents, lent au début, un peu plus intéressant au milieu et explosif sur la fin. 

 

15/20

 

Please reload

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now