11/07/2019

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Clean Grey

Bienvenue au cirque Vazatta !

Approchez sans crainte, venez rire avec nos clowns et admirer nos acrobates !
Le dernier cirque de France vous ouvre ses portes pour un spectacle envoûtant...

Dans un pays gouverné par le Parti Zéro Risque, qui a banni toutes les pratiques jugées dangereuses, Maria décide d'infiltrer la troupe Vazatta.
Sa rencontre avec les artistes et surtout avec Mathieu, acrobate et clown apprenti, va bouleverser ses certitudes...
Jusqu'où faut-il aller au nom de la sécurité ?
Peut-on vivre libre et ne jamais rien risquer ?

 

Lu dans le cadre du club des lecteurs Scrinéo. Merci pour l'envoi de ce livre et pour la dédicace qui fait toujours plaisir!

 

Mon avis:

 

J'ai passé un bon moment avec ce livre qui s'est lu très rapidement.

L'histoire:

 

Nous sommes dans une dystopie.

Dans notre futur, le parti Zéro risque a pris le pouvoir. Comme son nom l'indique la sécurité passe avant tout. Vous devez donc à présent vous abstenir de toutes activités à risques. Fini les sports extrêmes, il vous faut un permis piéton, avoir un rythme cardiaque régulier ou encore ne pas contredire le système sous peine de faire un petit tour en Rééducation à la Sécurité (joli petit nom pour dire lavage de cerveau).

Bref vous l'avez compris, comme dans toute bonne dystopie, le peuple est contrôlé. Mais là où cette histoire se démarque du lot et des clichés de ce genre, c'est dans sa structure. Il n'y a pas de résistance à proprement parlé qui va se rebeller. A sa petite hauteur, le cirque a crée sa propre assurance, Vaz assurance pour ceux qui veulent continuer à prendre quelques risques...
Mais nous ne sommes pas dans une vision manichéenne de la chose. Il n'y a pas le grand méchant (symbolisé par l'Assurance) et le gentil (Vaz Assurance) car le petit qui semble si bienveillant trouve aussi son intérêt là dedans...  

 

L'histoire n'est pas vraiment dans l'action. On découvre cet univers par les yeux de Maria qui a son propre intérêt à intégrer Vazatta. Ses parents sont morts au sien du cirque lorsqu'elle était bébé et elle n'arrive pas à comprendre comment tout cela a pu se produire. Elle va enquêter sauf que lorsqu'on est désespérée on accepte n'importe quel compromis...  L'enquête en elle-même pour savoir ce qui est arrivé à ses parents se résout assez vite et sans grande surprise à mon sens mais ce sont toutes les intrigues, le chantage, les magouilles vis-à-vis de l'Assurance qui rend le récit intéressant. 
 

Maria n'est pas seule à donner sa voix dans ce roman. Nous suivons Mathieu qui a toujours vécu au Cirque et qui rêve de devenir clown. Partir, rester... son cœur balance. Ecrasé sous le poids de sa famille, il est un peu perdu.

 

Un des petits bémols de ce livre c'est que tout va quand même assez vite. Il ne faut pas oublier qu'il ne compte "que" 252 pages. Certaines passages m'ont semblé un peu rapides et j'aurais aimé voir se prolonger mon immersion dans cet univers. 

Concernant la romance c'est un peu la même chose... Elle se pose un peu là. Etait-elle vraiment utile?

Le plus de ce livre c'est aussi la petite touche éditoriale. Parsemés dans le récit, nous sommes confrontés à des articles de journaux, des sms, des documents administratifs... Cette petite intention originale nous immerge encore plus dans l'histoire. 

 

Les personnages: 

 

Maria est une sorte d'espionne au sein du Cirque. Elle sert son intérêt personnel (en apprendre le plus possible sur la mort de ses parents) mais bien malgré elle, elle est aussi utilisée en tant de taupe par l'Assurance.

Bien sur tel est pris qui croyait prendre. Maria va s'attacher aux personnalités qui constituent ce cirque. Car ici nous sommes dans une grande famille. Même sans liens familiaux, le Cirque prend soin de ses artistes. Malgré le fait que Maria ne soit qu'une simple assistante elle va intégrer cet organisme et se sentir au fur et à mesure plus honteuse de son double rôle...
Mathieu c'est un peu le gars rêveur mais avec les pieds sur terre. C'est contradictoire pourtant je le vois ainsi. Il ne veut rendre des comptes à personne mais se sent une certaine obligation envers le Cirque. Bref, c'est le garçon qui se pose beaucoup de question mais dont j'ai aimé suivre l'évolution. 

 

Ils sont tous deux à l'opposé l'un de l'autre, lui aime la lumière des projecteurs, elle s'y sent mal-à-l'aise... 

Pourtant leur univers va totalement être remis en cause.

 

 

Le style:

 

Fluide et agréable, ce roman n'est pas époustouflant par sa quantité d'actions. Non, il faut se poser et appréhender un univers bien construit et original. Tout passe par la manigance, le chantage et d'autres paramètres plus psychologiques...


 

En résumé, ce fut une bonne lecture qui m'a fait sortir un peu des clichés qui me font lever les yeux au ciel quand on parle de dystopie. C'était agréable et cette histoire m'a bien réconcilié avec l'univers du cirque qui d'habitude ne me passionne pas. 

 

16/20

 

 

Please reload

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now