11/07/2019

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Clean Grey

La dame en noir vivait seule dans son château. Elle ne pouvait pas mourir. De tout ce temps qu’elle avait, elle ne faisait rien. Et puis un jour, elle trouva sur son chemin le garçon aux cheveux blancs.

Elle l’enleva.

Elle voulait vivre une histoire. Une histoire d’amour et de nuit qui traverserait les siècles.

 

Livre lu dans le cadre du #PLIB2019 . Il fait partie des 5 finalistes de ce prix.
#ISBN9782375680897  

 

Mon avis:

 

J'ai eu beaucoup de mal à me mettre réellement dans ce livre. il est poétique certes mais il n'a pas réussit à me séduire.

 

L'histoire:

 

Dans les cent premières pages, nous alternons les chapitres avec de nombreux personnages.
On nous détaille l'amour sous toutes ses formes à différentes époques. 

J'avoue avoir été perdu au début de ce roman. On change d'histoire et on passe de l'une à l'autre sans point de repère. Il faut quasiment quatre-vingt pages pour qu'on revienne à un personnage qu'on a déjà croisé. Rien n' a vraiment de sens et pour moi c'était vraiment sans queue ni tête...

 

Il n'y a bien qu'à l'histoire de Egmont et Léopold que je prenais du plaisir à la lecture.
 

Bien sur nous avons plus d'éclaircissement par la suite et certaines histoires se regroupent mais je suis restée un trop long moment dans le flou pour apprécier ma lecture.
 

Le texte est beau et poétique mais parfois bien trop lourd et indigeste. Certains passages m'ont profondément ennuyé. Il y avait parfois trop de descriptions imagées ou de réflexions style envolées lyriques pour moi.
J'aime quand on va à l'essentiel et ici on est d'aller du point A au point B en ligne droite. 

 

De plus, l'ambiance est pesante et largement gothique. Dépressifs? passés votre chemin, sous peine d'aggraver votre affliction. Les personnages enchaînent les déconvenues, coups du sort et drames... Nous sommes vraiment dans de la mélancholie à l'état pur. 

 

Les personnages:

 

A part Egmont, aucun personnage n'a vraiment trouvé grâce à mes yeux. Je ne me suis attachée à personne. Certes ils sont tous particuliers et ont tous une histoire à nous raconter mais sincèrement à force de les malmener je me suis détournée de leur sort, jugé trop démesuré pour être crédible...

 

Le style:

 

J'ai apprécié la plume de Vincent Tassy qui est très recherchée et imagée. Simplement je pense que je ne suis sensible à ce genre d'écriture que sur une courte période. Je me lasse assez vite des grandes envolées et descriptions poétiques.

En résumé, je n'ai pas vraiment pris de plaisir à cette lecture. J'ai été perdu durant plus de la moitié du récit et n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. C'est une histoire particulière qui m'a laissé un goût plutôt amère de "tout ça pour ça" en fin de lecture.

 

 

12/20

 

Please reload

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now