11/07/2019

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Clean Grey

Aberrations, tome 1: le reveil des monstres

Le Shole, un monstrueux brouillard, a englouti des régions entières de l'Angleterre et continue son expansion vers le nord. Ceux qui s'y trouvent piégés meurent ou sont transformés en créature immondes : les aberrations.
Dans le duché de Lancaster, Crafty, treize ans, est l'un des rares survivants qui peut traverser ces étendues maudites. Recruté pour servir au château, il devient l'apprenti d'une mystérieuse guilde qui l'envoie effectuer des missions dans les zones dangereuses. Mais bientôt, le garçon devine que les aberrations ne représentent peut-être pas le plus grand danger...

 Mon avis:

 

J'ai totalement accroché à ce premier tome. Il a un énorme potentiel dans un univers très bien construit.

 

L'histoire:

 

Etant à jour dans la précédente saga de l'auteur (L'épouvanteur) je suis partie confiante pour découvrir un nouvel univers de fantasy.

Dès les premières pages j'ai retrouvé tout ce que j'aime avec cet auteur. Une écriture addictive, des personnages travaillés et une mythologie carrément terrifiante.
 

Ce qui n'enlève rien, il y a de nombreuses références à la saga de l’épouvanteur. Le premier chapitre est je pense un très clair hommage à une scène qui en a choqué plus d'un dans une cave... Comprendrons ceux qui ont lu l'apprenti épouvanteur. De plus on entre à un moment dans une taverne: La sorcière de Pendle (si ça ce n'est pas de la référence...) , et même dans la construction des affinités des protagonistes on retrouve un schéma similaire (Voit-on se profiler une alliance avec une créature monstrueuse? pas impossible).

 

La construction de l'univers m'a séduite. C'est sombre et dangereux. Toute cette mythologie autour du Shole est très bien construite et riche. Nul doute que l'histoire va pouvoir grandir et s'étendre à l'image de ce brouillard odieux.

 

Comme toujours avec Joseph Delaney, un univers sombre se traduit par des pertes obligatoires. Et oui le pays des bisounours c'est pas son truc. Mais tout cela rend le récit plus réaliste et dur. Après tout, les adolescents ne sont pas en sucre, un mort par ci par là, ça ne fait qu'ajouter à la tension de l'intrigue... 

 

Les personnages:

 

Crafty est plutôt attachant. C'est une sorte de héro malgré lui. Il avance la peur au ventre mais brave continuellement le danger sans trop montrer sa peur. A la manière de Tom dans l'épouvanteur, l'auteur a construit une personnalité forte et réfléchi, malin comme son surnom le fait penser. 
Les personnages secondaires ne sont pas en reste. J'attends néanmoins de voir leur évolution pour vraiment me prononcer sur eux. 

 

Le style:

 

Simple et direct, l'auteur ne s'encombre pas de détails inutiles. Il arrive à distiller quelques frissons par des scènes glaçantes.  

Addiction garantie.

 

En résumé, j'ai vraiment apprécié ce premier tome. Il y a tout ce que j'aime: un univers complexe et sombre, des personnages attachants et des mises en danger fréquentes... 

 

18/20

Please reload

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now