11/07/2019

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Clean Grey

Je vais vous raconter comment l'Empire est mort. 
L'Empire de Bohen, le plus puissant jamais connu, qui tirait sa richesse du lirium, ce métal aux reflets d'étoile, que les nomades de ma steppe appellent le sang blanc du monde. Un Empire fort de dix siècles d'existence, qui dans son aveuglement se croyait éternel.
J'évoquerai pour vous les héros qui provoquèrent sa chute. Vous ne trouverez parmi eux ni grands seigneurs, ni sages conseillers, ni splendides princesses, ni nobles chevaliers... Non, je vais vous narrer les hauts faits de Sainte-Étoile, l'escrimeur errant au passé trouble, persuadé de porter un monstre dans son crâne. De Maëve la morguenne, la sorcière des ports des Havres, qui voulait libérer les océans. De Wens, le clerc de notaire, condamné à l'enfer des mines et qui dans les ténèbres découvrit une nouvelle voie... Et de tant d'autres encore, de ceux dont le monde n'attendait rien, mais qui malgré cela y laissèrent leur empreinte.
Et le vent emportera mes mots sur la steppe. Le vent, au-delà, les murmurera dans Bohen. Avec un peu de chance, le monde se souviendra.

 

 Mon avis:

 

C'est un très bon livre de fantasy. Attention toutefois si vous débutez dans ce genre, vous risquez de vous y casser les dents.

L'histoire:

 

C'est une histoire complexe qui donne sa voix à un grand nombre de personnages. Certains ne sont pas ce qu'ils paraissent, d'autres se découvrent en cours de route. Leur point commun: ils participent tous à quelque chose de plus grand.
J'ai beaucoup apprécié cette histoire même si l'univers est complexe et les descriptions parfois un peu longues. Malgré la magnifique plume d'Estelle Faye, j'ai eu quelques petits moments de flottements. 

Il faut sans cesse replacer les personnages dans leur contexte, l'action est plutôt soutenue mais c'est du lourd. Du très lourd. On est vraiment dans de la grosse fantasy.

Les personnages:

 

Je n'arrivais pas vraiment à savoir si je m'attachais aux personnages. C'est quand ils viennent à disparaître (oui nous sommes dans le cas d'une auteure sadique qui tuent ses personnages à la pelle!) que je ressens le petit pincement au cœur caractéristique à une forme d'attachement. 

Alors oui certaines pertes m'ont fait plus de mal que d'autres. L'empathie était présente et l'auteure a su créer des protagonistes tout en nuances. Pleins de doutes malgré leur force, qui grandissent au fur et à mesure que les pages se tournent. Les relations entre eux évoluent et des liens se nouent. C'est une belle fresque qui se forme devant nous.

 

La plume:

 

L'écriture est extrêmement belle et même parfois poétique. Je reconnais cela à l'auteure. Même si je n'ai pas toujours adhéré à ses choix narratifs dans ses autres œuvres, la plume n'a jamais failli. 

 

J'avais peur de me lancer dans cette histoire. Peur de la complexité. Peur du nombre de personnages. Peur de cette étiquette fantasy pour adulte. Malgré cela, je ne regrette pas d'avoir sauté le pas car ça a été une belle découverte. Et toutes ces peurs dont je parlais créent une magnifique fresque dont l'univers est certes complexe mais beau! 

 

16/20

 

Please reload

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now