11/07/2019

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Clean Grey

Je me nomme Gabriel Wells.
Je suis écrivain de romans à suspense.
Ma nouvelle enquête est un peu particulière car elle concerne le meurtre de quelqu'un que je connais personnellement: Moi-même.
J'ai été tué dans la nuit et je me demande bien par qui.
Pour résoudre cette énigme j'ai eu la chance de rencontrer Lucy Filipini.
En tant que médium professionnelle, elle parle tous les jours aux âmes des défunts.
Et c'est ensemble, elle dans le monde matériel, moi dans le monde invisible, que nous allons tenter de percer le mystère de ma mort.

 

 

Mon avis:

 

Cela faisait plusieurs années que je n'avais pas lu du Bernard Werber. Ce fut pourtant un de mes auteurs chouchous à un moment de ma vie de lectrice. Ses dernières publications ne m'inspiraient pas et j'ai même abandonné "Le sixième sommeil". Or quand j'ai reçu ce livre par la bibliothèque SNCF c'était l'occasion de me replonger dans l'univers très particulier et inimitable de l'auteur.

 

Ça a été une super lecture. Bernard Werber a le don de nous parler en parallèle de sujets tous plus intéressants les uns que les autres. On retrouve, bien sur, sa fameuse encyclopédie du savoir Relatif et absolue qui apporte une petite documentation supplémentaire sur le sujet qui est traité.

 

Ici le thème principal est la présence de l'âme, de l'esprit indépendamment du corps lorsque celui-ci vient à s'éteindre. Ainsi nous suivons Gabriel qui vient de décéder. Il va enquêter pour découvrir qui l'a tué et en connaître les raisons. Pour cela il va se faire assister d'une jeune medium qui a une histoire elle aussi très particulière.

 

Mort, réincarnation, écriture et questionnement...

Ce livre c'est aussi un bon moyen pour l'auteur de parler littérature de l'imaginaire. Vous le savez sans doute la SFFF n'a pas le vent en poupe. Souvent décriée elle passe pour le vilain petit canard face à la littérature blanche. L'auteur nous montre toutes les récriminations dont on l'affuble et prend le parti de la défendre.
J'avoue que les passages traitant de cela m'ont fait grincer des dents. L'auteur donne la parole à un critique qui descend la littérature de l'imaginaire et appose des arguments proprement scandaleux... Merci Mr Werber pour avoir défendu coûte que coûte cette fabuleuse littérature SF. 

 

Le livre est addictif et je l'ai lu en 2 jours. On reconnaît la patte de l'auteur grâce à ses rajouts documentaires de l'encyclopédie... Vous vous trouvez dans un Werber quand on parle d'elle. C'est son originalité.

Le sujet de l'au-delà est agréable. Je mettrais simplement un bémol sur la résolution de l'enquête sur la mort de Gabriel car je l'ai trouvé trop facile et un peu tiré par les cheveux...

 

Ça n’empêche que j'ai passé un excellent moment avec ce livre, comme d'habitude je serais tenté de vous dire avec cet auteur.

 

17/20
 

Please reload

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now